AccueilSANTE ET NUTRITION

Comment se déroule un examen ophtalmologique oct ?

Comment se déroule un examen ophtalmologique oct ?

La tomographie par cohérence optique (optical cohérence tomography, oct) est couramment utilisée lors des consultations ophtalmologiques. C’est en effet, une méthode d’imagerie non invasive et ne nécessitant pas de contact. Elle est spécialement utilisée pour visualiser la rétine e de manière plus précise, la région maculaire. Mais en quoi consiste l’oct ? Découvrez dans cet article, les différentes étapes de déroulement d’un examen ophtalmologique oct.

Qu’est-ce que l’oct ?

L’oct est une méthode d’imagerie médicale qui permet de reconstruire le volume d’un objet en deux (2) ou trois (3) dimensions. Cette reconstruction se fait avec les coupes de tranches de l’objet. L’oct s’apparente à un scanner en radiologie. À la différence du scanner qui utilise des rayons X, l’oct utilise des faisceaux de lumière. Cela permet à ce que l’expérience n’ait aucun caractère irradiant sur le patient.

Pourquoi faire un examen oct ?

L’octest recommandé par les médecins, car il permet d’explorer trois structures oculaires.

La structure de la rétine

Dans ce cas, l’oct permet de réaliser des coupes sur la rétine et notamment sur la macula. Celle-ci est la zone de la rétine qui est responsable de la clairvoyance et qui permet de voir les couleurs, les reliefs et les détails. Ainsi, l’oct permet de visualiser les dix couches qui constituent la rétine et surtout celle des photorécepteurs, dont les cônes et les bâtonnets. De plus, l’oct permet avec une précision de diagnostiquer, de suivre et de traiter de nombreuses maladies de la rétine. Au nombre de ceux-ci, il y a  :
• Le trou maculaire ;
• Les rétinites pigmentaires ;
• La traction vitréo-maclaire ;
• La membrane épi maculaire.
Hormis l’observation de l’imagerie de la rétine, il y a également celui du segment antérieur.

La structure du segment antérieur

L’examen permet de voir de manière générale et abstraite la densité et l’épaisseur de la cornée. Cela permet d’estimer la rigidité post laser de la cornée et de diagnostiquer des maladies cornéennes. L’oct aide également à évaluer le niveau d’ouverture ou de fermeture de l’angle iridocornéen qui draine le caractère aqueux (iris, angle fermé, angle ouvert). Cette évaluation permet d’effectuer une séance laser permettant de prévenir la survenue d’un glaucome par la fermeture de l’angle. Ainsi, avant la pose d’implants myopiques, les caractéristiques biométriques doivent être calculées en oct.

L’imagerie du diabète et de la DMLA

La technique d’imagerie qu’est l’oct permet dans ces cas de suivre les œdèmes maculaires. Aussi, dans le suivi thérapeutique, elle permet d’observer les néovaisseaux choroïdiens (NVC). Mais l’angiographie est la meilleure technique qui permet e diagnostiquer ceux-ci. Ainsi, l’oct à l’aide de l’angiographie permet de suivre la rétractation des NVC.

L’imagerie du nerf optique et du glaucome

La méthode de l’oct est vraiment nécessaire pour diagnostiquer et suivre les glaucomes. Elle est faite de façon systématique chez les patients suspectés ou présentant des symptômes d’une atteinte aux glaucomes. Ainsi, l’octaide à mesurer l’épaisseur des fibres optiques peripallaires et celles optiques. Cela permet de déterminer si le nerf optique a perdu des fibres composant ses quadrants. En effet, la perte de fibres est la principale caractéristique d’une atteinte du nerf optique.
L’augmentation de l’épaisseur des fibres quant à elle est une caractéristique de l’œdème de la papille. Celui-ci traduit une souffrance de la tête du nerf optique qui peut compliquer une pathologie vasculaire, compressive ou inflammatoire.

Les pathologies de la jonction vitréo-rétinienne

L’oct est en effet une méthode incontournable pour diagnostiquer et suivre les pathologies de la jonction vitréo-rétinienne. En effet, cette méthode aide à rendre plus précis le diagnostic des trous maculaires ainsi que de leurs diamètres. Cette méthode permet également de préciser la taille du trou (complet, lamellaire…).
L’examen de l’oct peut également être prescrit en cas de diabète(de type 1, ou 2) pour trouver s’il y a une quelconque atteinte oculaire à cette maladie.

Comment se déroule l’oct ?

L’oct s’effectue le plus souvent avec les lumières éteintes. Cette méthode est non invasive et s’effectue sans contact direct. Ainsi, le patient est en position assise, le menton et le front appuyés sur des supports (une mentonnière et un bandeau). Celui-ci fixe un repère lumineux et des images sont prises pour examiner l’état des deux yeux. Après la prise d’images, vient ensuite l’analyse des coupes. Enfin, il y a une interprétation des résultats de l’ oct . Au cours de celle-ci, il y a une situation du problème ou de la maladie affectant les yeux.

Commentaires : (0)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *